Cinéma : on fait le point

On est déjà au milieu de l’année, et quelle année ! Les relations entre l’Occident et la Russie n’ont jamais été aussi bonnes ; l’Etat Islamique a franchi un nouveau cap sur la route de la philanthropie et Michel Houellebecq n’a jamais su mieux organiser la campagne de com’ d’un de ses bouquins – et pendant ce temps-là Adam recherche Ève débarque le sexe à l’air sur D8. Bref, de quoi vous redonner foi en l’humanité – j’ose espérer qu’à ce rythme-là Cyril Hanouna sera élu président de la République en 2017.

Mais ne nous égarons pas chers lecteurs et chères lectrices, car s’il y a bien une chose sur laquelle j’aimerais tourner votre attention, ce n’est pas la politique, [ni la polémique] mais les sorties cinéma de l’année. C’est l’heure de faire le point sur les films sortis après Noël dont on se souviendra [ou pas] quand on sera tout vieux et tout moche et qu’on nous reparlera de 2015. Voici ma liste – *feel free to disagree and express your opinion so that we* engageons la conversation :

Birdman-Michael-Keaton
Michael Keaton n’en a plus rien à foutre dans Birdman, alors il claque des doigts.

Chefs-d’œuvre (4/4)

  • Whiplash
  • Snow Therapy
  • Citizenfour
  • Birdman
  • Lost River

Bons films (3/4)

  • Une merveilleuse histoire du temps
  • The Smell of Us
  • American Sniper
  • Love is Strange
  • The Voices
  • Foxcatcher
  • Shaun The Sheep
  • Mad Max
  • It Follows
  • Jurrasic World

Pourquoi Pas (2/4)

  • Exodus
  • A Most Violent Year
  • A Hard Day
  • Cold in July
  • Imitation Game
  • Big Eyes
  • The Falling
  • Clouds of Sils Maria

Non, merci (1/4)

  • The Riot Club
  • L’Age d’Adaline
  • San Andreas
  • Inherent Vice

Vaut mieux oublier (0/4)

  • L’interview qui tue
  • Fast & Furious 7

Note : Remarquez le biais américano-anglais de cette liste – c’est ce qu’on a quand on habite dans une ville de merde dans un pays où on préfère zapper tous les films étrangers que de se faire chier à lire les sous-titres *bravo la mentalité.

Advertisements